Un mariage un peu particulier


Divers / lundi, mai 18th, 2020

Je me suis permis de faire cette petite virgule dans le site pour vous faire partager quelques coutumes africaines que j’ai croisé entre mes voyages. Oui, j’ai assisté à quelques célébrations de mariage en Afrique, avec une autre perspective de définir le mariage et l’obligation qui l’engendre.

Les costumes africains au mariage

Chaque pays de l’Afrique dispose ses coutumes et rites pour célébrer un mariage. Dans la ville modernisée, la célébration est typique comme d’habitude, la femme avec une belle robe qui n’est plus forcément blanche, et l’homme avec son costume. Mais ils peuvent garder leur habilles traditionnels avec de cette robe à la couleur africaine, un peu distinguée, mais la mariée se remarque de loin, et l’homme sous son « Dashiki ». La femme se couvre des bijoux artisanaux ainsi que diverses perles sur son cou, parce qu’elle mérite tout ceci.

Le mariage au Congo

En Congo, l’homme peut se marier avec plusieurs femmes. Et même si celle-ci venait à mourir, et qu’elle n’était pas heureuse, la famille de la défunte l’ordonne de verser une grande somme d’argent en guise de récompense. Tant que cet homme n’accomplira pas ce rituel, il ne se remariera plus. Oui, ce rituel est devenu un grand business maintenant, pour que l’homme traite bien sa femme tant qu’elle est vivante.

Elle est un peu différente cette coutume Éthiopienne

On parle ici du montant de la dot. Cette dernière est l’argent versé par le mari à la famille de la mariée. Mais ce qui est étonnant est la manière dont la mariée décide de la somme à offrir. Pour cela, elle fabrique une sorte de bois, ou d’argile, pouvant entrer dans sa bouche et être percé à ses lèvres supérieurs. Plus le bois est grand, plus la dot est énorme.

À chaque mariage, la musique se perçoive à des kilomètres du village, dont du tambour, des cris de joie, se découvrent comme lors d’un festival. Toute la grande famille doit être présent, et le repas est très généreux.