jeudi 28 janvier 2016

Oscars 2016 ⋆ 4 nouveautés bientôt en salle

Oscars 2016 : Spotlight, The Revenant, Room, Brooklyn
A l’occasion des Oscars qui approchent à grands pas, on en profite pour parler cinéma. Je vous propose une sélection de quatre films qui viennent tout juste de sortir, ou qui seront bientôt sur les grands écrans en France, et qui sont nominés à plusieurs reprises.

Spotlight, Tom McCarthySpotlight - Du grand journalisme d’investigation

En 2001, une équipe de journalistes de Boston Globe enquête dans l’ombre. Il s’agit de l’équipe Spotlight, qui fera éclater le scandale des prêtres pédophiles aux Etats-Unis. Au-delà du sujet de l’enquête, Spotlight est un film sur le journalisme d’investigation, celui qui bouleverse et tente de faire changer les choses. On y suit chacun des journalistes, chacun ayant sa manière de gérer son travail, son stress et sa sensibilité au sujet.
Chapeau bas à Rachel McAdams, Michael Keaton et surtout Mark Ruffalo, époustouflant. Spotlight est un film à ne pas rater! Il vient d’ailleurs tout juste de sortir en salle.
Spotlight de Tom McCarthy, sortie le 27 janvier

The Revenant - Back from the dead

D’une beauté infinie, The Revenant est un film contemplatif sur une survie primitive et l’amour d’un père pour son fils. Les paysages enneigés sont le fil conducteur du retour à la vie et de la volonté de vengeance du personnage principal incarné par Leonardo di Caprio.
Si on peut reconnaître une chose à Inarritu, c’est de savoir toucher à tout. Je suis une grande fan de son cinéma. Et je dois avouer que j’allais voir The Revenant un peu à reculons. Des barbus vêtus de peaux de bêtes dans la neige, ça me bottait moyennement. Et je me suis finalement laissée emporter. Enfin, on parle d’un Oscar pour Leonardo di Caprio depuis longtemps. Ce rôle serait celui qui le lui apporterait. Réponse le 28 février!
The Revenant d’Alejandro Gonzalez Inarritu, sortie la 24 février

Brooklyn - L’Amérique

Brooklyn, John CrowleyDe l’Irlande à New York, on suit la vie d’une jeune fille, qui, après avoir quitté sa famille, s’adapte doucement à l’éloignement et à sa nouvelle vie américaine. Brooklyn, emploi dans un grand magasin, petit ami, Coney Island et les maillots de bain une pièce, le retour dans le New York des années 1950 est chouette à voir. Etats-Unis, pays de tous les possibles, est aussi un aspect important du film. Ce pays a été accueillant et même demandeur d’immigrés à une époque. (Je rêve de pouvoir passer la frontière comme ça!)
Entre romance et comédie dramatique, ce film a quelques bons moments et quelques petites touches d’humour bien placées, mais n’a rien de très passionnant à mon goût. Les rebondissements sont pourtant nombreux, mais la carte de la sensibilité est trop jouée.
Brooklyn de John Crowley, sortie 9 mars

Room - La vie continue

Jake fête ses 5 ans. Pour l’occasion, il cuisine un gâteau avec sa maman, Ma. Il aurait voulu des bougies à souffler. Mais ils font avec ce qu’ils ont sous la main dans leur petite pièce. Jake n’a jamais vu la lumière du jour que par la persienne au plafond. Enlevée il y a 7 ans, Ma est séquestrée depuis dans cette pièce, room. Elle est grise, cernée, elle oscille entre la joie que lui apporte son fils et abattement.
Ce qui me reste de Room, ce sont les yeux de Jake, 5 ans, qui découvre pour la première fois le monde extérieur. C’est flou, puis éblouissant et bruyant. C’est terrifiant et tellement attrayant. Si c’est parfois un peu tire-larmes, Room est plus qu’un film émouvant, c’est un film vivant.
Room de Lenny Abrahamson, sortie le 9 mars

Pour me suivre, ça se passe sur InstagramFacebookTwitter ou encore Google+.

8 commentaires:

  1. Chouette idée d'article ! Ca va me donner des pistes de films :-)
    J'avais déjà vu la bande annonce de "Room" et j'étais partagée... c'est clairement un film fait pour faire pleurer dans les chaumières, maintenant, si c'est filmé et joué intelligemment, ça peut être un très bon film.
    Pour "The Revenant", sincèrement, j'ai vu la bande annonce et je me suis dit que ce n'était pas pour moi. Ca m'a rappelé le film "1492 : Christophe Colomb" de Ridley Scott qui, certes, était intéressant niveau historique mais hyper violent et cru... c'était le but, on est bien d'accord, mais moi j'aime pas du tout. A voir pour "The Revenant" car je n'en entends que des louanges et j'avais beaucoup aimé "Birdman".
    "Spotlight", jamais entendu parler, mais tu m'as donné envie de me renseigner ! Surtout que j'ADORE les reportages d'investigation et que j'aurais beaucoup aimé être journaliste pour ça. Donc, je retiens !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu aimes les reportages d'investigation, tu vas adorer Spotlight !
      The Revenant n'est pas si violent. Enfin, je dis ça après le dernier Tarentino, donc ce n'est peut-être pas très objectif ! Inarritu, j'ai toujours beaucoup aimé ses films depuis Amours chiennes. Il est talentueux et doué pour s'approprier des genres toujours différents.

      Supprimer
  2. Je n'en ai vu aucun, et seul The Revenant est prévu au programme (sûrement ce weekend). Spotlight à l'air sympa également !

    RépondreSupprimer
  3. Très tenté par Spotlight

    RépondreSupprimer
  4. Mon amoureux me tanne depuis des semaines pour aller voir The Revenant mais tout comme toi à priori ça me tente moyen. Ton article va peut-être me faire changer d'avis... Mais je lui dirais pas que c'est ça ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha ! :-) Tu me diras ce que tu en as pensé si finalement tu vas le voir !?

      Supprimer

Laissez-nous votre commentaire, on adore les petits mots !
Oui, ils sont modérés... Ils n'apparaissent pas immédiatement, mais seront là très vite !