lundi 2 novembre 2015

Photo, Tinder & dessin | Entretien avec Agathe Monnot

© Sassy Little Drawing - Agathe Monnot
Agathe, j'ai découvert les photos de son voyage de l'Oregon à la Californie avec grand plaisir. A l'argentique, elle m'a fait voyager dans des coins des Etats-Unis que je connais déjà. Et ça me plaît ! Après ça, je me suis penchée un peu plus sur son travail. En plus de faire de la photo, elle fait aussi du roller derby, et elle a lancé un comic blog, Sassy Little Drawing fin septembre.

Peux-tu te présenter ?
© Sassy Little Drawing - Agathe MonnotJe m'appelle Agathe. Je suis photographe et depuis peu illustratrice. Je vis en ce moment à Nevers. Bien moins agitée que Paris, certes, mais mon atelier est plus grand que la plupart des appartements de mes potes et je peux faire des balades dans la campagne quand j'ai besoin d'une pause. J’aime lire allongée dans l’herbe et le bruit de mon appareil photo argentique. J’aime chanter très fort en conduisant et manger mexicain. Mon film préféré est Retour vers le Futur et je rêve d’avoir un potager. Je peux écouter Between the bars d'Elliott Smith en boucle sur mon vieil Ipod de 2005 pendant des heures et j'ai une gravure rupestre d'un renne de Norvège tatouée sur le bras.

La légende du premier post de ton comic blog est : "Hi there! I’m starting a comic blog. It will be mostly about guys, bad Tinder dates and weird drunk sex. So my dear parents, close the window, now. And everyone else, get ready." (Salut ! Je commence un blog BD. Ce sera principalement à propos de mecs, de mauvaises rencontres Tinder, et de sexe alcoolisé bizarre. Donc, mes chers parents, fermez maintenant la fenêtre. Et les autres, soyez prêt.) La couleur est clairement annoncée ! Tu m'en dis plus sur le sujet de ton blog, ton projet ?
Ca va faire trois ans que je suis sur Tinder et autres dating app (Adopte un Mec au début, mais vite abandonné et surtout OkCupid, en France et aux US). Tous mes amis célibataires sont sur Tinder. C'est devenu normal, c'est un de nos sujets de conversation quotidiens. On s'envoie de captures d'écran de profils insolites, on se raconte nos échanges par messages, nos premiers dates, nos histoires de cul plus ou moins réussies, on se donne des conseils. Plusieurs amis à qui je raconte régulièrement mes péripéties m'ont répété "tu devrais faire un bouquin, raconter tout ça". J'ai vécu tellement de situations absurdes, avec un potentiel comique très fort. Et toutes mes copines ont des anecdotes horribles et/ou bizarres à raconter. Beaucoup d'histoires se ressemblent, on peut dégager des règles, faire des catégories, on peut anticiper certains comportements. Je trouve ça absolument fascinant. Alors j'ai décidé de lancer un blog totalement autobiographique, et de raconter ma traversée du célibat et ma guerre du rencard à l'ère de Tinder en espérant que certains s'y retrouvent. Ce n'est que le début, le blog a juste un mois. Je bosse sur des strips un peu plus long, des histoires en plusieurs épisodes.

Le dessin est quelque chose qui accompagne ton quotidien depuis longtemps, ou c'est nouveau ?
C'est plutôt un renouveau. Plus jeune, je dessinais beaucoup. J'ai ensuite fait les beaux arts, et une fois mon diplôme en poche, j'ai complètement laissé tomber. Je n'ai pas touché un crayon pendant quatre ou cinq ans. Mais j'ai eu un accident de voiture un peu violent il y a quelques mois, et aussi cliché que cela puisse paraître, ça m'a transformé. J'ai réfléchi à ce que j'aime faire, à ce que j'ai toujours voulu faire sans jamais oser. J'ai remis le nez dans mes vieux dessins, relu des trucs que j'avais écris en me maudissant d'avoir arrêté. J'ai toujours voulu raconter des histoires. Et à défaut d'être écrivain, je sais faire des images. Alors j'ai repris mes crayons et je m'y suis remise, d'abord gentiment, puis de manière plutôt obsessionnelle ces derniers temps.
© Agathe Monnot
Tu es avant tout photographe. De la photo au dessin, quel est le cheminement ? Est-ce complémentaire, ou un tout autre projet ?
J'ai dessiné bien avant de prendre des photos. J'ai vraiment découvert la photo seulement pendant mes études. Mon parcours artistique est plutôt chaotique et vraiment loin d'être fluide, mais finalement tout s'imbrique, se recoupe. Le dessin m'a aidé en photo pour la composition, les cadrages. Et je sens maintenant que la photo a nourri mon dessin. J'ai passé presque deux ans à photographier des mannequins et des objets sous toutes les coutures, dans toutes sortes de lumières. Mieux que des cours de nu ou de nature morte. Bien que les sujets traités dans les deux disciplines n'ai pas grand chose en commun (pour l'instant), ce sont pour moi deux pratiques complètement complémentaires.

Impossible, donc, de ne pas parler de photo. Tu as travaillé en studio, réalisé quelques reportages, plus qu'un métier, la photo semble être pour toi une passion. Quel en est ta vision ? Est-ce qu'elle t'apporte quelque chose, te complète ?
La photo est la discipline qui me fait le plus vibrer. Je ne connais rien de comparable à l'excitation totale de la bonne lumière, au bon moment, et spécialement à l'argentique. J'aime le contraste entre l'immédiateté, la précipitation car on n'a souvent qu'une seconde pour réussir sa photo, et l'attente du verdict au développement pendant parfois des semaines. Et l'émotion que je ressens face à une photo est plus forte que n'importe quel autre médium, plus fort qu'une peinture ou qu'un dessin. Il est parfois un peu dur d'être photographe au temps d'Instagram, de la guerre du like et de l'overdose d'images sublimes, mais j'essaye de garder une production personnelle plutôt instinctive et de ne pas perdre mon enthousiasme.
© Agathe Monnot
Tu sembles aussi être contaminée par le voyage. Comment aimes-tu voyager, et pourquoi ?
Je ne voyage pas assez ! Je pourrais voyager toute l'année. J'aime partir longtemps, deux ou trois mois, dès que je peux, pour avoir le temps de prendre mon temps. Et pour l'instant je voyage seule. J'aime le voyage aventure, les road trips, dormir à l'arrière de sa bagnole pour économiser 30 dollars, vivre dans un van quand il fait pas loin de zéro. J'aime la nature, les randonnées, les grosses godasses et les polaires à capuche. J'aime boire une bière au comptoir de l'unique bar d'un bled et faire le contraire de ce que me dit le GPS quand je conduis, juste pour voir. J'aime faire ma vaisselle dans l'eau des rivières et juste regarder le soleil se coucher sans rien dire. J'aime voyager avec le minimum, du moment que j'ai un bouquin en cours et un autre d'avance. Et assez de pellicules pour mon appareil photo. Je suis toujours plus heureuse avec rien au milieu de nulle part que chez moi entourée d'un tas de trucs inutiles. J'espère, dans un futur proche, pouvoir voyager pour le travail.

Photo et voyage sont-ils indissociables ?
Totalement indissociables. Je pense que je voyage pour prendre des photos presque plus que je ne prends des photos pour me souvenir de mes voyages. Mais parfois, je me mets la pression seule de tout shooter, tout le temps, de ne rien rater. Alors régulièrement, je range mon appareil dans mon sac à dos et je profite du moment, juste pour moi, pas à travers l'objectif, quitte à passer à coté de la photo du siècle.

 > Brièvement <
Tes blogs BD préférés ?
Je ne suis pas de blog de BD, je lis beaucoup de BD papier. Mais je conseille d'aller voir le super projet de mes amis Lucie et Félix, Atelier Capsule, une plateforme de BD numérique.
Un bon souvenir sur Tinder ?
Quelques garçons sont devenus de bons amis.
Tes rêves de voyage ?
Je rêve de Patagonie, de Canada et d'Alaska. En van, avec un gros chien (ou un mec de Tinder, qui sait). Et de retourner en Norvège, en hiver cette fois ci, pour voir les aurores boréales.
Un photographe qui t’inspire ?
La série Flamboya de Viviane Sassen et les Untitled Film Stills de Cindy Sherman.
Tes comptes Instagram chouchous du moment ?
Je suis à peu près milles personnes et suis très nulle en noms.
@anaickmoriceau : Anaïck Moriceau, une amie sérigraphie qui mène une chouette vie à Saint Brieuc.
@americaisdead : les Etats Unis vus par Tag Christof, la perfection selon moi.
@chrisburkard : je suis absolument jalouse de la vie de Chris Burkard qui part faire du surf dans des lieux déments et toujours glacials et en ramène des photos magiques.
@mariainesgul : j'adore son style de dessin.

Retrouvez les aventures d'Agathe sur son blog Sassy Little Drawing, ou ses photos sur son site web. Vous pouvez aussi la suivre sur Instagram, Facebook ou même Twitter.

1 commentaire:

  1. Excellente decouverte, je vais suivre Sassy Little Drawings de pres car c'est vraiment tres drole et tres bien raconte ! Vivement les prochaines decouvertes :)

    RépondreSupprimer

Laissez-nous votre commentaire, on adore les petits mots !
Oui, ils sont modérés... Ils n'apparaissent pas immédiatement, mais seront là très vite !