jeudi 9 avril 2015

Mon Top 5 des petites merveilles dans les supermarchés américains

Mon Top 5 des petites merveilles dans les supermarchés américains
Ma période "découverte des rayons des supermarchés américains" est passée depuis un moment. Ça fait plus de deux ans que je suis arrivée en Californie, maintenant quand je fais mes courses, je vais droit au but. Je sais où sont rangés les aliments que je veux, je traîne beaucoup moins dans les rayons qu'au début. En arrivant, j'ai testé quelques trucs qu'on a pas en France, j'étais curieuse. Bon, ce n'était pas toujours super judicieux, mais il faut savoir vivre dangereusement !
Bref, ça c'est du passé. Et il y a quelques semaines, je me suis faite avoir comme une bleue !

Alors, je me suis dit que le temps était venu ! Le temps de vous dévoiler mon Top 5 des immondices que l'on peut trouver dans les supermarchés américains. C'est totalement biaisé, il n'y a pas une once d'objectivité. Cette liste est très personnelle et peut-être même emprise à un peu de mauvaise foi. On en survivra. Et puis j'imagine bien l'inverse : un Américain dans un rayon boucherie/charcuterie de base en France. Boudin noir, andouillette, cervelle, j'en passe et des meilleures. (J'en ai l'eau à la bouche.)



1. La Root Beer et autres sodas atroces

Commençons par une marque connue un peu partout : le Dr Pepper. Certains rêvent de le voir envahir les rayons dans l'héxagone, au même titre que le Coca. Mais le Dr Pepper, c'est pas bon. Mélange de coca un peu fade aromatisé à la cerise, je dis non.
Venons-en maintenant à quelque chose de particulièrement dégueulasse : la Root Beer. Remarquez comme les mots sont pesés. Littéralement, la traduction française est bière de racine. Au Canada, ils appellent ça de la Racinette, un doux mélange entre ricine et pöuet. Et bien entendu, aucune goutte d'alcool à l'intérieur, ce soda n'a de bière que les bulles. En gros, à l'intérieur, il y des racines et des épices. La toute première recette était cancérigène. Elle a donc été changée. Si vous voulez en apprendre plus, lisez la page dédiée sur Wikipédia, ça vaut son pesant de cacahuètes. Et ça a quel goût ? À mon avis, c'est surtout là que ce produit pèche un peu. La Root Beer a exactement le même goût que l’anesthésiant utilisé par mon dentiste, ce petit goût de médicament, un peu métallique, un peu rance et qui rime toujours avec souffrance.
Et l'été, ils se permettent même de bousiller une boule de glace vanille à l'intérieur en appelant ça un Root Beer Float, parce que c'est magique, la glace flotte grâce aux bulles.
Des dérivés aromatisés existent. Mais soyons honnête, la vanille n'arrange le produit en rien.


2. Les mélanges douteux dans le fromage


C'est là que je me suis faîte avoir il y a peu. Je n'ai pas pris le temps de me concentrer sur le rayon bûche de fromage de chèvre chez Trader Joe's. Bon, pourtant je les connais bien les petites. On peut pas dire qu'il y est beaucoup de choix, mais j'ai du être déconcentrée par le présentoir pop-corn à l'huile d'olive. J'ai fini mes courses, je suis rentrée et j'ai fait un cake courgette/chèvre pour la soirée à venir.J'ai allumé le four, fait le mélange, mis le tout au four, réglé un minuteur, rangé le bazar dans l'évier et je ne sais pas pourquoi mes doigts se sont approchés de ma bouche. Mais pourquoi j'ai du miel sur les mains ? Parce que je me suis faîte roulée par la bûche Honey Goat Cheese : le fromage de chèvre au miel. Pratique pour se faire des tartines de pain grillé au chèvre/miel, idem pour la salade de chèvre chaud agrémentée d'une goutte de miel. Sauf que ce n'est pas bon. Et puis sérieusement, une fois que le chèvre est coupé, c'est vraiment si difficile de rajouter une petite cuillère de miel par-dessus. Quoique le plus dur est peut-être de lécher la cuillère.
Je n'y fait plus attention, mais ces genres de mélange malheureux au rayon fromage/produits laitiers sont nombreux. La Vache qui rit a été retravaillée à toutes les sauces. Et même le beurre/margarine connaît aussi des petits arrangements. Tout ça dans le but de donner un arrière goût au plat préparé. Le rayon épices est pourtant bien fourni.



3. Le fromage n'est qu'un condiment


Les sauces sont reines au pays du snack : guacamole, salsa... le tout agrémenté de tortillas chips. Et le fromage est une sauce. Zou, sur un cracker, un peu de fromage liquide et le tour est joué. Et je parle pas de Cancoillotte, oula grand Dieu non, pas de ça ici. Non, je parle de cette merveille d'Easy Cheese qu'on peut traduire Fromage Facile. C'est vrai que le fromage, c'est compliqué. La marque Cheez it (traduisez ça Fromage-le) a aussi développé ce super concept. Je ne m'attarde pas plus sur cette aberration. Non mais.



4. Les œufs, sans leur coquille


Grand consommateur d’œufs aux pays du breakfast, les rayons œufs sont toujours assez grands. Et en plus des boîtes classiques, on trouve aussi des bouteilles semblables à de la crème liquide ou du lait. On peut acheter les œufs au format liquide (parfois juste le blanc). Pas besoin de s'embêter avec la coquille quand on fait une omelette pour toute la famille, y'a juste à ouvrir le pack et le verser dans la poêle. Trop bien. Je ne peux pas témoigner de la qualité de ce produit, je n'en ai jamais acheté et ça n'arrivera jamais. Le côté gluant de l’œuf est quelque chose qui m'effraie un peu, alors savoir que j'en tiens tout un litron dans une bouteille n'est pas une option. Enfin, il est fort probable qu'on m'en ait déjà refilé au resto.
Et toujours sans la coquille : les oeufs durs. Oui, oui, déjà cuits, tout bien ovales, dans un sachet en plastique.



5. La couleur, atout pour faire avaler des céréales & des fruits (aux plus petits)


Tout est dit. Les céréales colorées sont légion dans les rayons dédiés. Entre les Cheerios classiques et les granolas les plus bios et sains, vous trouverez de quoi colorer les bols des petit-déjeuners. Yeepee. Il paraît que ça permet de faire manger des fruits aux enfants. (C'est ce qui a écrit sur la boîte, ce n'est pas moi qui le dit.)

La plupart de ces merveilles pourrait entrer dans la catégorie "parce que faire à manger, c'est trop dur : les aliments et condiments pour te simplifier la vie", ou aussi "y'a plus qu'à". Magique.

Et vous, ce sont quoi vos plus grosses frayeurs dans votre supermarché ?
Enfin, vous pouvez aussi suivre le blog sur Instagram, Facebook, Twitter ou encore Google+.
 

19 commentaires:

  1. J'avoue que j'ai du mal avec ce genre de produits :)

    RépondreSupprimer
  2. Je vis à New York et il est vrai que certaines choses sont particulièrement affolantes..... Mais les oeufs durs sans coquille, jamais vu. Je vais m'empresser d'aller voir ça histoire de rire un peu! :)

    RépondreSupprimer
  3. Oh Mon dieu je suis tellement d'accord avec toi!!! Je n'aime pas du tout le rootbeer ; je suis désespérée que tout ait un "parfum" (Moi: bonjour je cherche du cappuccino. Le vendeur: Oui quelle saveur? Moi: euhhh ba cappuccino en fait... Le vendeur: ah ba non on a vanille ou caramel Moi: ...) ; et ses oeufs, je me demande tjs comment ça peut être autorisé...

    Aller j'arrête! ;-) mais ça fait tellement du bien des fois de ne pas se sentir seule face à ces horreurs alimentaires.. You made my day ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Thanks Alexa !
      Bien d'accord, les cappuccinos aromatisés sont de trop ! J'y ai eu droit à la menthe une fois. Verdict : nop, pas bon.

      Supprimer
  4. Ah ah j'avais pas vu en magasin les céréales qui font aimer les fruits aux enfants parce qu'ils sont jaunes, oranges, bleus ou vert! Excellent! (ils nous prennent pour des débiles?)

    C'est vrai qu'ils sont très très creátifs dans ce genre de produits... improbables! J'avoue que les gouts chelous dans les differents trucs ne me plaisent pas du tout (un steak de boeuf parfumé au fromage, ail et miel, chouette!) et c'est parfois très dur de trouver quelque chose nature (miam les saucisses au gout anis... j'ai l'impression d'avoir renversé mon verre de pastis dessus).

    Oui les ovoproduits (oeuf en bouteille) tu as du en manger, meme en europe, très courant dans les restos/cantine (parce que les oeufs sont des gros problemes en hygiene, à certains endroits ils sont meme interdits).

    RépondreSupprimer
  5. Ahh la mythique bombe de fromage, celle que les Simpson décharge directement dans la bouche... brrr....
    Selon Le Monde, les consommateurs aux USA sont de plus en plus nombreux à rejeter le marketing et les produits destinés à simplifier à l'extrême la préparation des repas.

    RépondreSupprimer
  6. Hihi c'est trop drôle ! je crois que même que les 2 pires sont le easy cheese et les oeufs empaquetés sans leurs coquilles ! quelle horreur !!!

    RépondreSupprimer
  7. Quel article plein d'humour ! J'adore et j’adhère :)
    Il m'est presque arrivé la même aventure la semaine a Trader Joe, mais découragée par toutes les sortes de Vache Qui Rie, je n'en ai acheté aucune. Na !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aïe ! :-) Il faut être sur ses gardes tout le temps !

      Supprimer
  8. jE NE SUIS PAS A MON AISE DANS CE GENRE DE RAYON
    Je priorise le bio
    Bonne journée
    @ Bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh mais les blancs d’œufs bios existent ! ;-) Pareil pour la root beer !

      Supprimer
  9. Moi j'aime bien le Dr Pepper ! Et puis quand je vais dans un pays anglophone je ramène toujours des Froot Loops (plus coloré, c'est difficile) !
    Pour le reste, je suis nettement plus septique...
    Biz

    RépondreSupprimer
  10. Je crois que je vais vomir. Si tout ça me faisait marrer quand je suis venue aux USA il y a un an et demi, je crois que maintenant je serai plutôt dubitative. J'ai envie de manger plus sain, et de faire les choses moi-même (enfin tout est relatif, je crois que j'adorerai toujours aller au resto)... Mais les blancs d'oeufs prêts... Brrrr, j'en ai froid dans le dos !

    RépondreSupprimer
  11. Top ton article ! J'aurais pu écrire le même. La nourriture aux états-unis est un vaste sujet... ;) Le fromage sucré... le "jambon" coupé à l'eau et au sucre... et les quantités pharaoniques !

    Beau sujet !!

    RépondreSupprimer
  12. Et que dire de la taille des portions dans les restaurants...Hors norme. déjà il y a quinze ans à New YORK , je m'étais posé de sacrès questions vu le nombre d'obèses.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pour pouvoir repartir avec des restes ! ;-)

      Supprimer

Laissez-nous votre commentaire, on adore les petits mots !
Oui, ils sont modérés... Ils n'apparaissent pas immédiatement, mais seront là très vite !