vendredi 3 avril 2015

Bayous, plantations et pays cajun : découverte de la Louisiane

Louisiane, USA
Après la Nouvelle-Orléans, qui a fait l'objet d'un article à elle toute seule (à lire en suivant ce lien), on a continué notre road trip en Louisiane. Entre bayous, superbes plantations et raffineries, on a passé 2 jours à arpenter la région.

Road trip Louisiane, USA

Les belles demeures des plantations

Bon, soyons honnête, on a eu beaucoup de mal à quitter la Nouvelle-Orléans. Après avoir récupéré une voiture, on a repris la route en fin de journée sous une fine pluie. On a passé la nuit dans un motel près d'une raffinerie et pris la route des plantations le lendemain matin tôt.
On a visité Oak Alley Plantation : magnifique allée d'énormes chênes, la maison principale de cette plantation a été parfaitement conservée. La visite guidée nous permet d'en apprendre plus sur le rythme et mode de vie de l'époque. A l'extérieur, les cabanons reconstitués des esclaves accueillent une exposition. Elle nous présente la part d'ombre de cette période, comment les esclaves vivaient, survivaient.
Oak Alley Plantation - Louisiane
On s'est aussi arrêté à LauraPlantation, uniquement sur visite guidée. La particularité de celle-ci est qu'elle était tenue par une créole.
Laura Plantation - Louisiane
Juste à côté, on a déjeuner au B&C Seafood  : super Gumbo pour moi, et burger d'alligator pour Charles.
Et puis on a aussi fait une pause à la San Francisco Plantation le temps d'observer sa drôle d'architecture. Autre bizarrerie, elle est collée à une raffinerie qui fait presque office de jardin.
San Francisco Plantation - Louisiane
Plus au Nord, après avoir passé Bâton Rouge, on a fait un tour dans Audubon State Historic Site. On n'a pas pu trop en profiter, il pleuvait des tonneaux d'eau. Cette ancienne plantation a accueilli le naturaliste Audubon durant quelques mois. Il y a dessiné quelques unes de ses planches de l'ouvrage The Birds of America.

Balade en pays cajun

On a ensuite continué à s'enfoncer dans les bayous et le pays cajun. Cajun fait référence aux descendants des Cadiens, déportés en Louisiane au XVIIIème siècle. Le terme Cadien s'est transformé en Cajun. Les pancartes en français, parfois approximatif, sont donc nombreuses, et il est commun d'entendre parler français, ou du moins cajun.
On avait réservé une chambre airbnb à Lafayette. Quand on a dit à notre hôte qu'on aurait bien écouté un peu de musique du coin, il a presque sauté au plafond de bonheur. Il nous a conseillé la salle historique du coin, et puis ça tombait bien, ce soir là, il y avait un super groupe avec le fameux Steve Riley (super star local, qui maîtrise l'accordéon et le français mieux qu'Yvette Horner). Tout cette discussion a bien entendu eu lieu en français, il était trop content !
  • Breaux Bridge...
On a donc été à Breaux Bridge. On a commencé par aller dîner au Café des Amis, que je vous recommande. Et puis, on est allé à La Poussière. Cette salle de concert, La Poussière Cajun Dancehall de son petit nom complet, a ouvert ses portes en 1955. Entre bal musette et musique country, la musique cajun se danse en couple. Santiags, jeans et chemise à carreaux forment l'ensemble en vigueur. Le chapeau style cow-boy est optionnel. À l'intérieur, on a l'impression d'être dans une salle des fêtes : piste de danse au milieu, tables et bancs sur les cotés. Quand la musique débute, les couples se forment et tournent en rond. Et dès que la dernière note a raisonné, chacun retrouve son banc. Et ainsi de suite...
On est retourné à Breaux Bridge le lendemain matin après avoir fait un bref tour de Lafayette. Cette petite ville est charmante : rue principale étroite à l'ancienne, pont en métal. Si vous passez dans le coin, il ne faut pas manquer de s'y arrêter.
Breaux Bridge - Louisiane
  • ... et un peu plus au Nord
On a ensuite roulé un peu plus au Nord en passant par Opelousas, Ville Platte, Mamou, Eunice.
Entre bayou et bords de route plats, ces petites villes semblent parfois survivre. Lorsque l'on croise des énormes maisons, elles sont en grosses pierres, pas belles. Mais bien souvent, ce sont des maisons à moité défoncées que l'on aperçoit, des centres-villes déserts, des bungalows, et quelques petits vieux assis sur un fauteuil au soleil.
Dans Chicot State Park, on s'est approché des marécages. Charles espérait voir des Alligators. Mais il faisait un peu froid pour eux. Sous le ciel gris, l'ambiance adoptait un air mystique, parfois un peu flippant. À part les rangers, on n'a croisé absolument personne dans le parc.

Le long du Golfe du Mexique

On devait passer la nuit à la frontière avec le Texas, avant de prendre notre vol de retour à Austin le lendemain. Mais on voulait s'approcher du Golfe du Mexique avant. On est donc redescendu tout au Sud de l’État, et on a roulé vers l'Ouest. Depuis Katrina, les maisons ont l'obligation d'être en hauteur, au moins 5 mètres du sol sur pilotis, donnant un air élancé aux petites bicoques le long des canaux. Dans ce coin de la Louisiane, l'activité principale, voire unique, est la pêche (aux crawfish). C'est calme et beau. On a roulé au coucher du soleil, superbe !

Enfin, vous pouvez aussi suivre le blog sur Instagram, Facebook, Twitter ou encore Google+.

14 commentaires:

  1. Coucou Laura! Tes belles photos retranscrivent bien l'atmosphère si étrange et envoutante de la Louisiane. J'avais fait un peu le même trip il y a très looooongtemps (genre plus de 15 ans oui, bim le coup de vieux :-p ) et avant Katrina. Je n'ai pas osé y revenir depuis le cyclone, gardant mes souvenirs de New Orleans avant le désastre. Mais je me souviens bien de l'ambiance des lieux, dans cette région si particulière, les maisons coloniales, les plantations, le bayou, les alligators, la brume le matin, les villages entre deux mondes (pas si mal évoqués dans la série True Blood nan?). Tu m'as fait replonger dans mes souvenirs, merci :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton message !
      True Blood, je ne sais pas (les vampires et moi, ça fait 2 !). Mais j'ai eu quelques flashback de True Detective sur la route !

      Supprimer
  2. Oh ! moi aussi j'ai repris sur le blog mon raod trip en Louisiane :) Je parle aussi de Laura et Oak Alley ^^

    RépondreSupprimer
  3. Holala merci pour ce post, il m'a fait voyager !! C'est mon rêve depuis si longtemps, de visiter ces endroits. Vraiment hâte de pouvoir y aller, et ce post me donne un bel avant goût !
    (petite question, le gumbo (que je connais seulement de nom finalement...) c'est épicé, fort ?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le gumbo est épicé oui. Mais pas comme ceux qu'on peut manger en Californie. C'est moins fort et plus fin, je dirais ! Enfin, pour ceux que j'ai mangé... Le but n'est pas de te "retourner le palais" !

      Supprimer
  4. Les photos sont incroyables! ça me rappelle vraiment Django Unchained.

    Céline de Larry & Co.

    RépondreSupprimer
  5. J'aimerais beaucoup visiter la Louisiane. Les photos sont superbes ! Et l'allée de chênes...wahou !

    RépondreSupprimer
  6. Magnifiques ces plantations, on se croirait transporter au temps d'Autant en emporte le vent.

    RépondreSupprimer

Laissez-nous votre commentaire, on adore les petits mots !
Oui, ils sont modérés... Ils n'apparaissent pas immédiatement, mais seront là très vite !