jeudi 22 mai 2014

Californian way of life ⋆ Vivre à la californienne

Californian way of life - Vivre à la californienne

Vivre à l'américaine et plus encore à la californienne, c'est tout un art.
Santa Cruz est considérée comme l'une des villes les plus cools de la Californie. Si ça sonne bien souvent bad ass (comprendre : Santa Cruz est une super ville), c'est parfois aussi lâché assez péjorativement (comprendre : le mode winner y est au plus bas, voire off). Pour ma part, j'aime ma ville et comme tous les gens ici, je pense qu'elle claque. Santa Cruz, c'est un état d'esprit.


On est tranquille, on vit cool.

L'élément principal du savant mélange qui va suivre est la décontraction. Caractéristiques principales : on marche d'un pas assuré mais pas trop rapide, on sait prendre son temps, sans être une feignasse pour autant. Quand on en a la maîtrise parfaite, on réalise tous ses déplacements en skate (aussi bien pour retrouver les copains que rentrer les bras chargés de courses ou de sa session de surf)...

La classe en hoodie

Savoir porter le hoodie (ou sweat a capuche) en toutes circonstances, que ce soit pour aller bosser, pour traîner au café un après-midi ou aller récupérer ses enfants à la sortie de l'école, est essentiel. Le hoodie est une seconde peau. De plus, il porte toujours une inscription, généralement dans le dos. Pêle-mêle : le logo d'une marque de sport (souvent de surf dans le coin), de son équipe de sport favorite, de son université... Le must have ici, est le hoodie noir avec le gros logo Santa Cruz rouge et jaune dans le dos.

 

Sunny life

Sans passer ses journées à la plage, le teint moyen de la population locale est relativement hâlé. On distinguera le bronzage du surfeur (presque brûlé sous les yeux et sur le nez), des autres (plus léger). Le soleil faisant entièrement partie du quotidien, le Californien a tendance a être beaucoup plus bronzé que son acolyte new-yorkais. Quand, fin novembre dernier, nous sommes arrivés à New York (en hoodie) après un vol de nuit, on a eu un choc dans le métro. "Oh ! Des gros manteaux partout ! Ce que les gens sont blancs !" #Cliché


Crafty ou manuel (en français dans le texte)

On fait beaucoup de choses soi-même. Le homemade ou do it yourself est à la mode et revendiqué. Je vous épargne les cartes de vœux maison et les pots de sauce tomate ou de confiture qui remplissent les placards.
Ici, ce qui a particulièrement la cote, c'est la bière homebrew. Dans son garage et même parfois dans son appartement, beaucoup de nos connaissances brassent leurs propres bières. C'est une des activités crafty la plus sympa (et sociale). Oui, ça donne lieu à des après-midi brassage (lire cet article) ou à des soirées tasting ou concours. Posséder sa propre ruche et inonder ses potes de son miel est aussi assez répandu. Depuis qu'on est à Santa Cruz, on n'a jamais acheté un seul pot de miel en supermarché. Faire ses propres meubles ou encore s'auto-soigner sont aussi des activités très développées ! #Joke

Amis des toutous, tu deviendras

Les Américains aaa-dorent les chiens. Ici, beaucoup de personnes possèdent un jardin, il y a des parcs partout, c'est le paradis du chien. Et de son maître. Certaines plages se transforment le matin tôt et le soir aux alentours de 17h en immenses parcs à chiens. Ils font mumuse dans le sable et l'eau, courant après une balle ou jouant à chat avec leurs nouveaux copains. Les maîtres se retrouvent et papotent. Il en va de même dans certains bars. Enfin, le must sont les soirées dog friendly. Pendant que les maîtres picolent, papotent houblon et brassage maison, les chiens s'éclatent en retournant la moquette du salon. #TrueStory

Mon corps est un temple

Le Californien prend soin de lui. Et important, il le fait sans donner l'impression d'en faire trop.
Running, escalade, hiking, surf, kit-surf, vélo sont ses activités favorites et régulières. Les salles de sport et studios de yoga sont aussi très nombreux. Enfin, tout ça est réalisé en mode décontracté, malgré l'effort et la sueur.
Prendre soin de son corps se traduit aussi par de la nourriture saine et réfléchie. Les supermarchés bios et les farmers' markets font partie du quotidien. On mange organic et local chez soi, ou au resto. Healthy, est le Californien.

 

Le brouillard, mon ami

Le Californien sait apprécier le fog. Et surtout, il le comprend. Ce brouillard est imprévisible et sa saison préférée est l'été. À San Francisco, il peut bousiller des journées entières. À Santa Cruz, il a tendance à s'attarder le matin. Et puis, parfois il débarque à 17h et fout en l'air le coucher du soleil. Le Californien connaît les saisons (ou du moins la présence du fog au fil de l'année, les saisons étant peu variées) et sait s'habiller en conséquence.
Comprendre : toujours avoir un hoodie de secours sur soi, les soirées estivales sont souvent fraîches. (Se reporter au deuxième point.)

Pour encore plus de lifestyle à la californienne, vous pouvez me suivre sur Instagram, Facebook, Twitter, ou encore Google+.


 

13 commentaires:

  1. Ca me tente... J'aimerai tellement être là-bas, la douceur de vivre doit être incomparable avec la France...

    RépondreSupprimer
  2. Aaah tu fais envie avec la plage et cette douceur de vivre!!! Mais je sais pas si je pourrais me passer de l'energie new-yorkaise. Cela dit on retrouve des points communs : sports à gogo, crafty et toutous, on a! Le hoodie toute l'annee heureusement on a pas ;)

    RépondreSupprimer
  3. Hehe! Tu donnes envie de venir s'installer!

    On a eu du bol d'avoir assez peu de brouillard, en tout cas en ville. On en a eu que sur la 17 mile drive et dans le nord, vraiment le long de la côte :)

    RépondreSupprimer
  4. Je reconnais bien ce lifestyle à travers ton Instagram. :) Tu décris Santa Cruz exactement comme le souvenir qui m'est resté. Parfois, je me demande vraiment si je ne devrais pas quitter NY quelques temps pour retrouver la Californie. Mais ce fog, oh my God!
    xx Jennie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour le fog, il faut bien choisir sa ville, certaines sont plus gâtées que d'autres ! ;-)

      Supprimer
  5. Trop cool cet article ! Evidemment je retrouve plein de points communs à San Diego ;) Santa Cruz m'a l'air d'être une ville plus "verte", plus "bobo" que SD peut-être. Pour les chiens tu as carrément raison, c'est vraiment frappant d'ailleurs. Certain de mes amis ont à peine 30 ans et déjà 1 ou 2 chiens ! Moi même dans la 20aine je suis encore bien trop instable géographiquement pour avoir un autre être vivant sous ma responsabilité aha. Le père et la belle-mère de mon copain : TROIS chiens ! Moi qui n'aimais pas forcément les chiens, j'ai du m'y faire...

    En tout cas tu m'as donné envie d'aller visiter Santa Cruz !

    RépondreSupprimer
  6. Oh merci c'est superbe :)
    @ bientôt

    RépondreSupprimer

Laissez-nous votre commentaire, on adore les petits mots !
Oui, ils sont modérés... Ils n'apparaissent pas immédiatement, mais seront là très vite !