jeudi 30 janvier 2014

Grand froid, cannabis et football américain

Ça y est, nous y voilà ! La saison de football américain touche à sa fin. Ce week-end, c'est le Super Bowl. Dimanche, la télé américaine va faire ses meilleures recettes publicitaires de l'année, et deux équipes vont s'affronter sur un terrain du New Jersey. Show et glagla assurés.

Le Super Bowl est la finale du championnat de football américain, un des jours des plus important de l'année aux États-Unis (j'en rajoute à peine).
Les 30 secondes de publicité coûtent 4 millions de Dollars et les marques réalisent un spot particulier pour l'événement. Durant le mois de janvier, les publicitaires dévoilent petit à petit leur pub, une sorte de tradition de la consommation. Voici un best off des meilleures pubs de l'an dernier :


C'est l'occasion de faire un après-midi barbecue entre copains : grillades, salades, chips et bières. Même les profanes seront de la partie ce jour là, le Super Bowl, c'est sacré. Et c'est, surtout, encore une bonne occasion pour voir les copains. La plupart passent leur après-midi à papoter et picoler, les places sur le canapé face à la télé ne sont pas si chères que ça. Squatter un zinc dans un bar fait aussi parfaitement l'affaire !

C'est quoi le football américain ?

Les insomniaques français qui disposent du câble ont sûrement une idée. J'en connais même certains qui se préparent une belle insomnie pour l'occasion ! (Début du match à minuit et demi, heure française.)
Football américain, ça vous évoque sûrement des grands sportifs bien taillés au casque grillagé et épaules améliorées par les protections, le tout dans une tenue ultra moulante et parfois scintillante. 
Un mélange entre le foot et le patinage artistique ?
Le football américain, c'est plutôt une sorte de rugby très saccadé, sans les passes en arrière et les mêlées. Dès qu'un joueur est plaqué, l'action s'arrête. Les joueurs ne sont pas les mêmes en phase offensive ou défensive. Le but ou l'essai s'appelle un touchdown et vaut 5 points, plus 1 s'il est transformé. Voilà, pour l'essentiel...

En vrai, ça donne quoi ?

On a assisté au troisième match de la saison des 49ers, l'équipe de San Francisco. Ils ont été absolument nuls ce jour là. Mais, contre toute attente, ils ont fait une belle saison et on perdu en demi-finale. On y est allé en train, et tout le monde se donnait du "9ers?!" quand il se croisait, sorte de signe de reconnaissance. Très peu de gens sont restés jusqu'à la toute fin du match, drôle de façon de soutenir son équipe (mauvaise ou pas), je trouve. Il faisait très beau ce jour là, et le terrain vert, et bah, j'ai trouvé ça magnifique !
Quelques grandes lignes d'un match en live :
. Un match de football américain dure facilement quatre heures, bien que le temps officiel ne soit que d'une heure. Mais il y a des temps morts plus ou moins longs partout : entre chaque action, dès qu'une faute est signalée...
. Les cheerleaders sont placées aux quatre coins du terrain.
. Les grands écrans diffusent des pubs et repassent les actions, il y a de la musique tout le temps, elle baisse seulement pendant les pubs et les temps de jeu effectifs.
. Les spectateurs s'occupent comme ils peuvent : en mangeant et en buvant de la bière, ils sont tous habillés aux couleurs de leur équipe.
. Avant le match, on peut pique-niquer sur le parking dans le coffre de sa voiture. Il y a même un mot pour ça, tailgating, et ça sent fort le barbuc.
. Si on vient en transport en commun, l'ambiance est bon enfant et motivée.
. On trouve des distributeurs qui hachent les oignons dans les contre-allées, c'est magique ! 

Super Bowl XLVIII

Cette année, la finale réunit les Broncos de Denver (Colorado) et les Seahawks de Seattle (Washington) dans le New Jersey. Le lieu de la finale est décidée avant le début de la saison, et une fois de temps en temps, la NFL (National Football League) choisit un stade sur la côte Nord-Est. Les hivers étant assez rudes par là-bas, c'est assez rare. Pas de bol. En ce moment, si on est en pleine sécheresse en Californie, les tempêtes de neige s'enchaînent à l'autre bout des États-Unis. C'est à 18h30, heure de la côte Est, ça va cailler.
Petite blague locale : le Super Bowl 2014 est placé sous le signe de la feuille de chanvre. L’État du Colorado et de Washington sont les deux seuls à avoir légalisé la consommation récréative de marijuana. Et un bowl signifie aussi l'extrémité arrondie des petites pipes à cannabis dans laquelle on met l'herbe.

Si vous voulez en savoir plus sur la finale de cette année et les règles du football américain, regardez cette vidéo très bien faîte (en anglais). C'est une sorte de "Super Bowl 2014 pour les nuls" :


Et si vous aimez passer par là, vous pouvez aussi nous suivre sur la page Facebook du blog, sur Instagram, ou encore Twitter et Google+.


8 commentaires:

  1. Très instructif à part pour moi le "Super Bowl 2014 pour les nuls", toujours trop nulle en anglais!
    Bonne finale !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas si une version française existe... Si je trouve, je t'envoie le lien !

      Supprimer
  2. Cool article ! Ca m'a fait rire de comparer avec le Superbowl canadien… dont personne ne parle et où les pompom girls ont des manteaux de ski :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En parlant de gros manteaux, je me demande bien combien de couches de collants fins elles vont enfiler dimanche !

      Supprimer
  3. Retransmis en clair sur W9

    RépondreSupprimer

Laissez-nous votre commentaire, on adore les petits mots !
Oui, ils sont modérés... Ils n'apparaissent pas immédiatement, mais seront là très vite !