vendredi 20 septembre 2013

[Yosemite National Park] Camp in the wilderness

Pendant nos 3 jours de week-end à Yosemite, on a campé un peu à l'extérieur près de l'entrée Nord-Ouest, dans la Stanislaus National Forest. Au milieu de la forêt, on a monté nos tentes sur un terrain qui va bientôt accueillir une petite maison. Grâce au copain, d'un copain, d'une copine (pour être tout à fait précise), on a pu dormir tout près du parc, sans avoir à faire des heures de voiture pour s'y rendre pendant la journée. Il y avait autour de nous, au loin, quelques maisons. Il y a pire endroit pour passer ses week-ends !

Établir le campement
On était cinq avec deux tentes, un hamac et une grosse malle en métal. Au départ, on pensait s'installer près de la rivière qui coule un peu plus bas. Grâce à un voisin, on a réussi à la trouver en bas du terrain, au pied d'une pente du genre piste noire. Sèche. Même pas un petit filet d'eau, nada. C'est bête, on s'était imaginé prendre nos douches et faire notre toilette dans cette rivière. On s'en est vite remis, on n'avait pas trop compté sur une douche en allant faire du camping presque sauvage à Yosemite. Et puis, il y avait des toilettes sèches. L'essentiel ! Enfin, le proprio a installé une sorte d'immense balançoire dans les arbres. Alors, après avoir monté les tentes, ça nous a occupé un moment...
Le gigantesque incendie débuté mi-août est passé par là depuis. À cet endroit en particulier, les pompiers ont apparemment fait un super boulot et réussi à protéger habitations et arbres.
Le samedi en fin d'après-midi après une rando et la journée de la veille, on a commencé a lorgner sur la Merced River, pleine d'eau celle-là. Elle coule au fond de la Yosemite Valley, elle est belle au coucher du soleil, aux pieds des gros cailloux. Il a fait très chaud ce week-end là, même le soir. Le terrain et les chemins étaient très secs, donc très poussiéreux. Bref, la Merced River nous a gentiment accueillis ! On a pu se rincer et se rafraîchir. Pas le bain de l'année, mais on a plus qu'apprécié.

Vivre en harmonie avec la wildlife
Avant d'installer notre campement, on a fait une halte chez les Rangers de Groveland qui nous ont mis en garde contre les gros nounours: "Il vous faut absolument des boîtes en métal pour la nourriture et vos affaires de toilettes", "Ne laissez rien de tel dans vos tentes"... Bon, ils nous ont un peu pris pour des idiots. Certes nos accents ne sonnaient pas du coin, on vit/vivait tous à Paris donc la grosse wildlife ne faisait pas vraiment partie de notre environnement quotidien (gros monsieur qui sue dans le métro ou horde de gosses aux Buttes Chaumont pendant la sieste ne comptent pas dans ce cas précis). Et puis, ils ont réussi à nous faire flipper plus qu'il ne faut : "Si vous n'avez pas de malle en fer, mettez ce type d'affaires dans un coffre bien fermé et si vous entendez le moindre bruit pendant la nuit, ne pensez même pas à sauver votre voiture, sacrifiez-là, votre vie a bien plus de valeur." Ah bon ? Merci du conseil.
Finalement, malgré "une grosse activité d'ours à cette période", dixit les rangers, pas d'ours pour monter la garde sur le campement, ni pour nous montrer le chemin pendant les randos !
Ce n'est pas pour autant que les nuits ont été calmes. La forêt, ça fait beaucoup de bruit quand on dort et nos chaussures puantes de la journée laissées hors de la tente ont attiré quelques curieux. De quelle espèce, je ne sais pas, je n'ai jamais osé entr'ouvrir la tente.
À part ça, nous avons partagé nos dîners avec les moustiques et les guêpes. Et on a rencontré toute la communauté des chipmunks de Yosemite. Ces bestioles doivent être près d'un milliard dans le parc, elles sont partout ! Et super mignonnes !
Cette toute petite vidéo en est la preuve. La petite fixette sur les chipmunks durant ce week-end s'en ressent (beaucoup). On a craqué, sorry!


Enfin, vous pouvez aussi suivre le blog sur Instagram, sur sa page Facebook, Twitter ou encore Google+.



10 commentaires:

  1. magnifique! punaise ça me donne trop envie d'y aller :) à chaque fois que je vais dans des parcs ou faire du camping ici, il y a tellement de panneaux d'instructions "que faire si vous voyez un coyote", "que faire face à un ours" etc etc qu'au bout d'un moment tu te mets à flipper un peu :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui et à chaque fois je me demande comment je réagirai ! Je ne suis pas sûre que ce sera de la manière la plus censée !

      Supprimer
  2. Tes photos du ciel la nuit, c'est fabuleux! Vous devez être bien dans votre petit campement :)

    RépondreSupprimer
  3. Super ! Merci de nous faire partager ces moments. Il ne doit pas y avoir grand monde sur Terre à ne pas craquer sur les chipmunks...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement ! ;-)

      Merci pour ton passage sur le blog !

      Supprimer
  4. Trop bien autant de nature de temps en temps!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sûr !
      Heureusement, on rentre à la ville après ! ;-)

      Supprimer

Laissez-nous votre commentaire, on adore les petits mots !
Oui, ils sont modérés... Ils n'apparaissent pas immédiatement, mais seront là très vite !