lundi 30 septembre 2013

Entertainment à roulettes

J'ai été voir du faux roller derby.
Wwwhat?

Décor : banked track (piste inclinée), musique des années 80.
Acteurs : deux équipes mixtes, moyenne d'âge relativement élevée, niveau de patinage loin d'être fracassant.
Accessoires : maillot de style football américain, quads sans toe stops/frein (sauf pour 2 joueuses), protections quasi-inexistantes, casque en forme de bol à potage uniquement utilisé pour indiquer la position du joueur, ne tient pas sur la tête et doit pouvoir tomber très facilement, plusieurs coupes de cheveux datant d'au moins 30 ans, deux arbitres, un présentateur.
Règles : confuses, pas celles du roller derby joué sur un flat track (piste plate), ni celles du banked, les fautes sont transformées en amendes et très rarement en prison ou exclusion (mais ils ne les paient visiblement pas ; la bench coach de Brooklyn dispose apparemment de la plus belle ardoise de l'histoire de ce jeu). On cherche toujours à comprendre.
Jeu d'acteur : héler le public, donner des coups de coudes de type catch, ne pas donner de vrai hit, tenter dès que possible de faire un tour du genre cochon pendu sur la barrière dès qu'on est vaguement poussé par un adversaire, se tirer les cheveux (pour les nanas), se battre (pour les mecs), en rajouter des tonnes, brasser beaucoup d'air, mâcher du chewing-gum.

"Dirty Derby"
Vieille branche de derby, c'était un match d'American Roller Skating Derby, du fake de roller derby. On s'est longtemps tâté à y aller. Au sein de ma league de roller derby, un mini-débat est né : "Non, mais ça va pas, vous n'allez pas aller voir ça" (ceux qui avaient déjà été témoins) vs. "Je veux voir ça de mes propres yeux" (ceux qui voulaient voir en vrai).
Après une présentation des équipes, bien chargée, on a commencé par le rire de stupéfaction ; plusieurs What the fuck! sont sortis en se demandant les unes les autres si on comprenait comment distinguer le jammeur, le début du jam ou si on pouvait en déduire la moindre petite règle ; vint ensuite l'agacement devant ce non sens de jeu, la stupidité de la chose et la dangerosité de l'absence de réelles protections ; puis la phase blasée.
La fin approchait tout doucement, le score était toujours très serré, on sentait arriver un final de toute beauté. Un des joueurs, sans casque, légèrement poussé vers les barrières, casse la rambarde à l'endroit le plus haut du track et finit sur le sol. Ce coup a réussi à nous faire sortir de nos torpeurs, on s'est dit qu'ils mettaient vraiment le paquet. En fait non. Le track s'est réellement cassé. Le joueur en question s'est explosé la tête sur le sol, l'a repeint en rouge. Les pompiers ont débarqué. Le show s'est arrêté ici. Malgré un léger avantage au score, les Bay Bombers de San Francisco ont été disqualifiés car ils étaient dans l'incapacité de réparer le track. Les Red Devils de Brooklyn ont gagné.
Entertainment à l'état pur, on a eu du mal à apprécier la soirée...
Voici en images, une toute petite idée de ce que ça donne :


Maintenant que je vous ai parlé de cette espèce de roller derby, il est temps que je me mette enfin sérieusement à écrire au sujet des Santa Cruz Derby Girls, LA ligue de roller derby à Santa Cruz, ma nouvelle ligue depuis quasiment 3 mois.
Et si vous passez sur ce blog par hasard et que vous vous feriez bien un petit match de roller derby pendant votre séjour aux US, please, allez voir une vraie équipe, du vrai roller derby (flat ou banked), du vrai sport ! 


6 commentaires:

  1. I really like hearing your perspective on your life in Santa Cruz. And look forward to hearing you talk more about our league in future posts. Can't wait to see you skate next season for SCDG

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Thank you for visiting my blog!
      Of course, I'll speak about our league soon! But obviously in French... ;-)

      Supprimer
  2. Je ne connaissais pas du tout! Ça va sûrement débarquer un jour ou l'autre en Angleterre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu veux voir du vrai roller derby il y a beaucoup de ligues déjà implantées en UK (et des bonnes !) Ça vaut le coup ! ;-)

      Supprimer
  3. A ch*er. Pardon!!
    Je préfère le renegade du coup! Quel gâchis de fric de construire un banked pour ça... Si c'était plus solide, une vraie équipe pourrait s'en servir sérieusement :(
    (j'espère qu'une vraie équipe ne se sert pas de celui-là!! )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais, c'est clair, tout ça pour ça !
      En même temps, je ne suis pas sûre que ce track soit des plus safe... Donc autant leur laisser !

      Supprimer

Laissez-nous votre commentaire, on adore les petits mots !
Oui, ils sont modérés... Ils n'apparaissent pas immédiatement, mais seront là très vite !