lundi 19 août 2013

Grimpette dans San Francisco // En vélo & en cable car

Les potes commencent à nous rendre visite et c'est donc une excuse pour aller passer quelques jours à San Francisco. Et comme à chaque fois que j'y vais, je n'arrête pas, je veux tout voir et puis je commence à vouloir retourner à certains endroits que j'adore. En un peu plus de 2 jours, j'ai fait le guide (un peu) et la touriste (beaucoup). On a beaucoup marché (normal), mais surtout, on s'est fait une journée en vélo et on s'est payé un ride en cable car.

San Francisco à dos de vélo
Ma pote, qui squattait la semaine à San Francisco chez des amis avant d'intégrer Santa Cruz, s'était louée un vélo pour la semaine. Le long de la baie, c'est assez cool de rouler : il y a de place, des couloirs pour les vélos et surtout, c'est plat. Dès qu'on s'aventure côté terre, on est beaucoup moins certain de ce qui nous attend.
On est parti du Ferry Building où j'ai loué un vélo. (Non, je ne suis pas venue avec le mien : il est vieux, n'a que deux vitesses, n'aime pas les gros dénivelés, mais je l'adore.) On voulait aller flâner dans le Golden Gate Park et passer dans Haight Ashbury. On a pris Market Street pour rejoindre Haight Street. Of course, on a fini certaines côtes de Haight St. à pieds, en traînant nos vélos.
Le Golden Gate Park est un énorme parc rectangulaire dans l'Ouest de San Francisco, à gauche d'Haight Ashbury. Il mesure 450 hectares, contient des musées, des jardins thématiques, des bisons, la route 1, des vendeurs de hot-dog...
On a fait une pause au Japanese Tea Garden, petit eldorado de zen. Malgré les visiteurs assez nombreux, on y est bien, au calme. Le propre d'un jardin japonais, au final.
Au Bison Paddock, on a tenté d'apercevoir les bisons, mais ça devait être l'heure de la sieste, ils étaient tout mou. Et on s'est finalement laissé happer par le magnifique Rose Garden.
On est rentré en faisant un petit détour par Mission. Aller jusqu'au Ferry Building est plus aisé dans ce sens là, ça descend pas mal ! Seul hic, à l'heure des sorties de bureau, il est un peu moins facile de respirer. Un tout petit peu.
En gros, le vélo à San Francsico, ça tue. Mais c'est bien pratique. Cette ville étant très étendue, ça permet de beaucoup bouger, tout en pouvant s'arrêter dès qu'on le souhaite, contrairement à (dans l'ordre) nos pieds et au bus.

San Francisco en cable car
Il ne reste aujourd'hui que trois lignes de cable cars. Elles sont uniquement conservées pour leurs côtés historique et touristique. Pas question d'aller travailler avec ! Pas qu'elles soient lentes, mais plutôt parce qu'elles sont prises d'assaut par les touristes, n'ont pas d'horaire fixe et sont relativement chères. Le cable car est l'une des premières images qui nous vient en tête lorsque l'on pense San Francisco. C'est aussi une des premières choses que l'ont voit en se baladant pour la première fois dans le Nord-Est de la ville. On l'entend ding-donguer de loin, le sol tremble quand il roule et la rame en soi est très jolie.
On s'est donc - comme une grande partie des touristes - rendue au croisement de Powell et Market, d'où partent deux des lignes. On a fait la queue une bonne heure, mais ça vaut finalement le coup. Ça nous a laissé le temps d'observer les cable cars qui font la queue, leurs conducteurs et leur manège final. Les cables cars font demi-tour un par un sur une plateforme en bois, tournée par les conducteurs eux-mêmes. Tout ce show, de bonhommes et des petits trains, qui descendent, tournent, klaxonnent, le tout de façon parfaitement huilée, c'est le genre de truc qui me fascine.
Une fois dedans, c'est génial aussi. Le conducteur et un des deux collègues contrôleurs faisaient l'animation, donnant des indications et commentant l'activité de la rue, le tout avec un accent mâché mi-blasé, mi-amusé. On est monté dans la ligne Powell-Mason, qui passe près de Chinatown et emprunte Mason pour redescendre vers le Fisherman's Wharf.
Pour terminer, voici un petit montage vidéo maison de la danse des cable cars, des techniciens et touristes au croisement Powell et Market :



In short :
Golden Gate Park
. Japanese Tea Garden, 75 Hagiwara Tea Garden Drive, 7 $
. Bison Paddock, 1237 John F. Kennedy Drive
. Rose Garden, sur John F. Kennedy Drive, derrière le De Young Museum
Cable Car 
. Powell St. Cable Car Turnaround : au croisement de Powell et Market. 6 $ un aller (à acheter dans les kiosques des différents départs ou en route) ou le trajet est valable avec le CityPass.


Merci Alex pour la photo sur mon destrier sur un fond de Haight Ashbury et ses magnifiques maisons. Pink leader en mode toursite pré-National Geographic, always.
Pour finir, un lien vers un diaporama du San Francisco Chronicle sur le comportement des touristes à SF. À prendre au second degré of course ! Mais à ne pas oublier...
Enfin, vous pouvez aussi suivre le blog sur Instagram, sur sa page Facebook, Twitter ou encore Google+.



8 commentaires:

  1. je savais pas que les cable cars n'étaient utilisés que par les touristes, je pensais que le réseau était plus "étendu". Bon, tu me donnes bien envie d'aller faire un tour à San Francisco! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu auras l'occasion de t'y balader un des ces jours !

      Supprimer
  2. I miss our granola breakfast...
    Et de rien, Pink Leader !

    RépondreSupprimer
  3. Oui, encore quelques semaines et nous verrons ce San Francisco si tentant!

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour cette balade en Cable car... J'espère retourner un jour à SF, une ville que j'ai vraiment adorée!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien ! Au plaisir de te rappeler de bons souvenirs !

      Supprimer

Laissez-nous votre commentaire, on adore les petits mots !
Oui, ils sont modérés... Ils n'apparaissent pas immédiatement, mais seront là très vite !