dimanche 16 juin 2013

L'université de Santa Cruz et sa mascotte : une limace pleine de ressources

En ces temps de Graduation Day, Santa Cruz s'est, depuis quelques jours, remplie d'étudiants - entourés de leur famille, accoutrés de leur chapeau noir carré et de l’emblème de leur fac - squattant les bars. Après ces remises de diplômes, il est temps de se pencher un peu sur l'University of California Santa Cruz (UCSC), sa mascotte et son état d'esprit.
Le banana slug, on vous l'a déjà montré en photos. Vous l'avez bien compris, c'est une grosse limace jaune. Mignonne tout plein pour certains, proche de la grosse crotte baveuse pour d'autres, au choix.
Mais, en plus de remplir les sous-bois des forêts qui encerclent Santa Cruz, le Banana Slug est une mascotte. Sammy the Slug représente l'UCSC et ses équipes de sports. Fièrement.
De comment l'UCSC a hésité entre otarie et limace
Bon, ça ne s'est pas fait du jour au lendemain. Logique. Vous imaginez une bonne grosse limace de nos terroirs en logo d'une université parisienne ? (J'ai surtout du mal à imaginer des étudiants parisiens aller en cours dans un amphi vieux de quelques siècles, affublés d'une grosse limace gris-marron !)
Mais revenons-en à la faune californienne. Car oui, le banana slug a eu un concurrent robuste : le sea lion. Une otarie, quoi.
Reprenons du début. Le banana slug a toujours été une mascotte non-officielle de l'UCSC. Mais vint le temps où l'UCSC prit part aux compétitions inter-universitaires et entra dans la 3ème division de la National Collegiate Athletic Association (NCAA). Il fallut alors trouver un nom aux équipes et une mascotte. Le doyen de l'époque choisit la vigoureuse otarie. Pas de bol, ses étudiants sont attachés à leur banana slug, ils sont têtus et investis. Commence alors une campagne pro-limace. Il faut les comprendre, le sea lion fait un bruit d'âne et passe sa journée sur ses pseudo-pattes antérieures à essayer de se soulever, quelle image ! Le doyen avait même fait dessiner son logo au centre du terrain de basket de l'université. Mais voilà, il a perdu. En 1986, après 5 ans de lutte acharnée, le banana slug est devenu la mascotte officielle de l'UCSC.
En choisissant cette mascotte, les étudiants ont défini leur université. Emblème locale (enfin, le sea lion l'était aussi), le banana slug a plusieurs significations. Décalé et underground, il faut quand même s'intéresser aux étudiants de l'UCSC, même si le nom de leur université ne résonne pas comme ceux des grandes universités internationalement connues. Il définit la mentalité de l'UCSC, surtout en matière de sport et se pose en partisan de Coubertin. Enfin, on peut aussi y voir le côté contestataire, qui caractérise assez bien l'UCSC, paraît-il. Et puis, ruiner cinq années du doyen, ça n'a pas de prix !

Sammy the Slug, une star internationalement connue
Depuis, l'université se vante d'avoir reçu plusieurs prix grâce à Sammy the Slug.
En 2004, le Readers Digest le qualifiait de meilleure mascotte. En 2008, ESPN le classait dans les 10 meilleurs symboles d'universités des États-Unis dans le domaine du basket.
En 2009, le Time Sports évoquait aussi la mascotte de l'UCSC... dans sa liste des dix universités qui devraient envisager de changer de mascotte.

Enfin, Sammy the Slug a fait une apparition dans Pulp Fiction de Tarentino, et ça, c'est la consécration !

La devise de l'UCSC :
Fiat Slug en latin ou Let there be slug. Ce qui donne en français : Que la limace soit.

Petite ouverture en verdure : Sammy et la weed
L'université accueille tous les ans le 4/20 ou Weed Day, sorte de retrouvailles pro cannabis. Le 20 avril dernier, le rassemblement de l'UCSC a fait plus parler que les autres grâce à son joint géant saisi par la police. Les estimations sur sa taille et son poids divergent, mais cette petite vidéo vous en donnera une bonne idée :


Pour conclure, je suis persuadée que nous aurons l'occasion de reparler de jardinage local...

Et si vous aimez passer par là, vous pouvez aussi nous suivre sur la page Facebook du blog, sur Instagram, ou encore Twitter et Google+.



5 commentaires:

  1. J-15 et j'y serai .. Bon, je ne savais même pas qu'il y avait UCSC là ... j'ai beau chercher je n'ai meme pas idée où elle se trouve .. et la dernière fois que j'y suis allée en mars, ça sentais bon la Marie Jeanne dans les rues et le long de la promenade ... que j'aime tant (la promenade pas la MJ) ..bon en tout cas, on ne l'a pas visitée, l'Uni ..bon vent ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'UCSC est dans la forêt dans les hauteurs de Santa Cruz.
      GO SLUGS ! ;-)

      Supprimer
  2. J'en connais un qui va être super pote avec Sammy...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis sûre qu'ils vont s'ADORER ! Et puis on essaiera de lui trouver un vrai banana slug, bien baveux. Même si avec la chaleur, ils se sont tous retrancher dans leur grande caverne secrète !

      Supprimer
  3. Moi, je suis pour la banana slug.. ils auraient pu rajouter "Fiat slug, et slug fuit, « Que la limace soit, et la limace fut ». Mais peut être serait ce une devise qui outrage le texte de la Génèse et en plus le cannabis ! Restons prudent.

    RépondreSupprimer

Laissez-nous votre commentaire, on adore les petits mots !
Oui, ils sont modérés... Ils n'apparaissent pas immédiatement, mais seront là très vite !